RSHF, une ONG toulousaine au service des droits de l'homme

Rencontre avec Martine Combemale, co-fondatrice de Ressources humaines sans frontières (RHSF). Une ONG toulousaine qui œuvre pour la promotion des droits de l'homme au travail « dans toute la chaine de sous-traitance ».

Elle se qualifie comme « une bénévole qui s'est professionnalisée ». Ancienne directrice d'un groupe de presse français pour enfants aux Etats-Unis, Martine Combemale (premier plan) a toujours eu en horreur « le travail forcé » et les discriminations qui en découlent.
Alors, « de fil en aiguille », elle commence en 2006 à mettre tout son cœur et son talent au service des droits de l'homme en participant aux côtés de Jacques Igalens (actuel directeur de la Toulouse Business School) à la fondation de Ressources humaines sans frontières (RHSF).
« RHFS travaillent pour que les droits de l'homme soient respectés dans la chaîne de sous-traitance en veillant à l'application des droits sociaux comme la liberté d'association, la juste rémunération, le non recours au travail forcé et à celui des enfants. » L'ONG met ainsi son ingénierie au service d'une vingtaine de sociétés commanditaires. Ce qui fait dire à Martine Combemale qu'RHFS tient le rôle de « médecin de l'entreprise ».
Basée dans la ville rose, RHFS compte aussi des vice-présidences en Inde, aux Etats-Unis et en Côte d'Ivoire. « Et le 1er février prochain, nous nous implanterons en Chine. » Un immense terrain de prospective tant sur le plan économique que sur celui des droits humains…

À noter : RHSF organise un concours international de dessin « pour la promotion et la défense des droits de l'homme au travail, sous la présidence de Plantu ». « Les dessins retenus seront diffusés le plus largement possible dans les entreprises, les chantiers et chez les sous-traitants afin que les migrants, ne connaissant pas la langue de leur pays d'accueil, puissent être informés de manière simple sur leurs droits essentiels. »

RHSF organise une formation / sensibilisation en partenariat avec le Comité Contre l'Esclavage Moderne et RSE et Développement, le mercredi 22 février 2017

Vous pouvez télécharger le visuel de présentation ici