"Regarde ailleurs" de Arthur Levivier

10 avril 2018 de 19h30 à 21h30
Espace diversités laïcité
"Regarde ailleurs"  de Arthur Levivier

Projection-Débat du film "Regarde Ailleurs" d'Arthur Levivier sur la situation des migrants à Calais.

TV Bruits & le RETSER vous donnent rendez-vous le mardi 10 avril à 19h30 au sein de l'auditorium de l'Espace Diversités Laïcité. La projection débutera à 19h30 et sera suivie d'un échange avec Arthur Levivier ! 

Arthur Levivier a rencontré les exilés à Calais pendant et après le démantèlement de la « jungle ». Durant plus d'un an, il a parlé avec des hommes et des femmes d’origine soudanaise, afghane, éthiopienne, érythréenne, mais aussi des habitants de Calais. Surtout, il a filmé ce que les médias mainstream ne montrent jamais : les violences policières, les injustices… et la force des réfugiés, leurs espoirs et leur capacité à rire de la situation, quoiqu'il arrive. 

 

Le RETSER est une association toulousaine à but non lucratif, qui compte aujourd’hui plus de 150 bénévoles. C’est avec le démantèlement de la jungle de Calais que nous nous sommes mobilisés pour créer le Réseau des Etudiants Toulousains en Soutien aux Exilés et aux Réfugiés (RETSER), faisant suite à une volonté citoyenne d’agir et venir en aide aux personnes exilées et réfugiés.

Cette association souhaite principalement lutter contre l’isolement social dans lequel sont placées ces personnes. Du fait de la localisation des Centres d’Accueil et d’Orientation (CAO), la plupart vivent en périphérie de Toulouse et l’accès au centre ville est souvent long en transports en commun, ce qui ne les encourage pas à sortir régulièrement. Elle agit chaque semaine pour leur permettre de les sortir de la routine quotidienne, de ce moment d’attente de régularisation souvent long et difficile psychiquement, en proposant des cours de français réguliers, des activités culturelles, sportives, des repas, des moments de vie en somme.

Visuel à télécharger ici 

Site Internet : https://retser31.com

Sélectionnez une date Sélectionnez une date